Rencontre végé-célibataire de novembre 2017

Par yansanmo

2017-12-06 07:41:42

J'ai assisté le 26 novembre 2017 à ma première soirée de célibataires végés. Sentiment mitigé sur la soirée.

Tout d'abord, j'avais besoin d'argent, je suis allé au guichet de la caisse Desjardins près du métro Crémazie. Fermé le dimanche. J'ai continué ma route jusqu'au guichet sur St-Hubert/Jarry. J'étais bien dehors, j'ai continué à marcher jusqu'au lieu de la rencontre. Pendant 1 heure.... Je suis arriver avant 18h00, je n'avais pas manger depuis un bout, je commençais à avoir faim. Première rencontre avec Dany (l'organisateur), il me donne un papier collant et un crayon pour mon nom, je le met sur mon chandail qui est sous ma doublure, sous mon manteau. Pas fameux pour se présenter, mais je désire juste apprivoiser le type de rencontre, je ne suis pas encore à l'aise. Quelques personnes d'arrivées, quelques clients du restaurants, quelques clients de l'épicerie, je m'assis à une chaise.

Je me relève, je vais visiter l'épicerie, je regarde les vitrines de frigos, parfois mal éclairées, de la fausse viande, du faux-fromage, tient de la crème glacée végane, mes céréales ne sont pas là, mes pâtes préférées sont là, je ne vois pas de levure alimentaire. C'est peut-être l'emballage que je ne trouve pas. Hmm.. j'ai perdu ma chaise. Faudrait bien que je commande quelques choses, déjà une file... mais le menu ne semble pas trop appétissant car il y a beaucoup de fast food (poutine, burger, pizza). Je commande un burger avec fauxmage (ou vromage). Celle qui prend la commande ne prend pas mon nom et me donne un reçu, elle ne me fait pas payé tout de suite. Pas de caisse où elle prend la commande, la caisse est de l'autre côté... Étrange comme endroit, de plus, ils se parlent en anglais entre employés avec un peu de français... J'attends... j'attends... une commande arrive avec un autre met... personne ne le réclame. Les autres personnes reçoivent leur commande. Encore rien. Je rencontre une femme super sympathique, petite discussion. L'animateur commence le jeu des deux mots pareils. Je pige "pamplemousse". Toujours pas de burger. Je trouve une végétarienne avec le mot "pamplemousse". L'employée me demande ma copie de facture (elle doit s'être perdue en arrière?). On attend dans la file pour participer à un tirage. Je me présente à la joueuse, j'écoute les autres conversations, j'attends mon burger. Je le reçois enfin, il est dans un papier d'aluminium, pas d'assiette, pas de chaise, pas de table. Je le paye. J'essaie de le manger debout. Je me trouve un coin tranquille près d'un frigo. Horrible... pas pour le goût mais sur la façon de le manger sans se tacher debout. Je suis loin d'un repas et d'un service comme chez crudessence ou d'aux vivres. En plus, il y a 10 chaises et 50 personnes... On me dit que légalement, ils ne peuvent pas avoir plus de chaises sans avoir un permis de restaurant... Je pensais presque à manger assis par terre...

Toujours dans la file, j'arrive au bout pour participer au tirage. Je donne ma participation à la femme, je ne veux pas gagner un panier sur-emballé de produit que je n'achèterais pas. Je pige un autre mot. Je retourne dans la foule qui recherche des mots, je dis que mon aliment n'est pas un fruit, ni un légume, ni un végétal, ni animal, ni minéral et qu'il se mange... Ça mêle pas mal de gens qui ne connaissent pas les Règnes en biologie. Je ne trouve personne avec mon aliment, je m'assis à une table. Une personne quitte le jeu, celle elle qui a mon mot... "champignon". Je retourne pour le mettre dans les participations, l'animateur ne reprend pas de noms pour un moment. Je retourne écouter les conversations. Je n'ai pas vraiment envie de flirter. Mes jambes me font mal, je n'ai pas aimé mon repas, je n'aime pas le jeu, c'est trop petit. Mon côté informaticien aimerait pouvoir faire une requête sur toutes les personnes présentent pour trouver une "femme célibataire végane, sans animaux, qui ne fume pas, bois pas, crois pas, dans la région de Montréal, entre tel et tel âge". Mais ça ne fonctionne pas ainsi, on doit aller aux hasards des conversations, des poignées de main, essayer de trouver une faille dans une conversation pour s'y faufiler. Se guider par l'attirance physique?

Enfin le tirage, je ne gagne pas, je ne connais pas celle qui gagne. Je profite du tirage pour quitter. Je reviens dans le confort de mon appartement.

En résumé, je n'ai pas trop aimé la rencontre à l'épicerie/restaurant Herbivores, mais je m'y attendais. Je n'aime pas ce qui n'est pas familier, encore moins quand c'est du small talk (ce qui veux dire tout ce qui ressemble à des 5 @ 7). J'aime bouger ou participer à des activités. Ce n'est pas évident par contre de trouver ces activités. Cependant, je crois que c'est important que j'y assiste pour m'habituer et pour reconnaître des visages pour les prochaines fois. De la même façon que j'étais rendu à l'aise dans les réunions de Linux-Québec, atelier du libre ou de PHPQuébec il y a 10 ans, je veux faire la même chose avec ce genre d'activités. Oui, ça donne des mauvaises "premières impressions", mais je suis fait comme ça. La seule façon d'être plus à l'aise serait d'y aller avec quelqu'un que je connais, mais ça n'arrive jamais avec mon entourage. Si je commence à attendre après quelqu'un pour faire quelques choses, je ne vais rien faire (fait vérifier à de nombreuses occasions). Donc, je prends mon courage à deux mains, je fonce pour y aller, j'essaie de ne pas trop nuire, de ne pas être trop asocial et je quitte dès que possible. Les gens à qui j'ai parlé étaient intéressants et sympathiques. Découverte, je suis plus à l'aise avec des personnes plus âgés que moi. Je ne vais pas vers les personnes de mon âge, ni les plus jeunes. J'attends d'autres réunions pour les revoir. En plus, j'ai pris une très bonne marche de santé. Coût total: 1 billet de métro et 10$ pour la bouffe.


<<Précédente


Ajout d'un commentaire