Besoin d'acheter: nappe ronde 5' de diamètre, casquette iceweasel, guitare sèche, contenants pour farine/sucre, bo, kali, patin à glace, raquette neige, ski de fond, pantalons, raquette tennis, lunette de soleil pour mes lunettes.


Projets:


Entraînement 2015

J'ai modifié la page «Entraînement 2015».

Nouvelle rue à Mont-Laurier

Une nouvelle rue à Mont-Laurier: l'impasse des Communautés. Si si, c'est vrai... Peut-être prophétique?

Spécial saut

Je regardais sur facebook cette image et je me disais en regardant la 6e photo "ce que nous sommes!", «ah! c'est pour ça que saute toujours sur mes photos et que mes pieds ne touchent pas à terre»

Il manque une photo du courant lors d'une vente trottoir, mais je ne la trouve plus dans mes archives :-(

Blagues

J'ai modifié la page «Blagues».

J'attends...

Et pendant que tout va lentement, j'attends...

  • d'être avec mon âme soeur
  • que mon rhume se guérisse
  • que mon oeil gauche guérisse
  • d'avoir assez d'argent pour mes armoires, rembourser mon RAP, payer les rénovations, partir en voyages
  • que quelqu'un commente mes billets
  • que la neige fonde pour faire du jogging
  • que la piste cyclable soit prête pour faire du vélo
  • des visites de mes connaissances dans mon appartements
  • d'en terminer avec les impôts 2014
  • de récolter l'argent de mes sondages
  • d'avoir l'opportunité de créer et développer un projet intéressant avec quelqu'un
  • la fin de semaine pour essayer de nouvelles recettes
  • de trouver une cause juste à défendre avec un groupe de personne
  • l'inspiration pour finir cette liste...

La société à deux vitesses

Peut-être que c'est mon mal de tête et mon rhume qui me fait délirer mais il me semble important de parler d'une impression générale qui me semble complètement fausse par rapport à mon expérience personnelle. Hier encore, j'ai entendu dire par la présentatrice des nouvelles à RDI à quel point tout allait très vite. Et généralement, les grands parleurs de technologies en tout genre vont nous faire planer cette illusion, en jouant le jeux des vendeurs et des compagnies. De mon point de vue glacé dans un hiver trop long, tout me semble aller beaucoup trop lentement à mon goût. On avance un peu, on stagne et parfois on recule.

La rapidité des nouvelles

Il ne faut pas confondre la quantité des nouvelles et la vitesse des changements. À mon avis, la société progresse très tranquillement, il y a encore des horreurs partout dans le monde et l'humain n'a pas encore contrôlé ces bas instincts. Avec 7 milliards d'humains et d'histoires personnelles, vous ne pouvez pas tout suivre. Vous pouvez simuler un sentiment de "vitesse" en présentant beaucoup de faits divers en quelques minutes. Par contre, quand on parle de progrès humanitaire, de changement des valeurs des gens, on est face à un immobilisme honteux.

Gouvernement

Prenez par exemple le système de justice ou le gouvernement. On se plaint toujours la lenteur de la paperasse administrative, des procédures judiciaires, du temps pour émettre des lois. On voit des procès se terminer après 10 ans. Les prisonniers font presque leur temps avant la conclusion du juge. Au niveau municipal, puisque je le connais un peu plus, les décisions sont discutées, revuees, analysées par les fonctionnaires et finalement le CA les approuvent. Ceux qui ne suivent pas les dossiers verront l'approbation finale et non le long processus. Ils s'époumoneront haut et fort en disant qu'ils n'ont pas été consultés, qu'ils n'étaient pas au courant, que tout va trop vite. Par contre, on ne les vois jamais aux séances publiques et ils ne sont pas dans les comités. En 6 ans, j'ai vu cette situation tellement souvent que s'en est ridicule. De plus, prenez en exemple le dossier du pont Reid à Mont-Laurier, on a vu ce que 3 joueurs peuvent faire pourrir pendant 3 ans un dossier. Qui a dit que tout allait vite? Même son de cloche pour le pont Bock (non élargie même si demandé par la ville pour la route Verte), pont en bois du Tracel - on attends qu'il s'effondre, aménagement du boulevard Paquette sur respirateur artificiel parce que c'est Québec qui s'en occupe.

Entreprise

Je pourrais résumer que la seule chose qui va vite dans le monde entrepreneuriale, c'est la vitesse des mises à pieds et des fermetures. Si on prend les différentes périodes de vie d'une entreprise basée à Mont-Laurier, on ne peut sûrement pas parler d'un monde "en pleine vitesse". La création d'entreprise repose généralement sur une recherche d'investissements à droite et à gauche, en passant par les autorisations, permis, certifications, plan d'affaires et sur la formation des entrepreneurs. Le seul moyen d'accélérer ce début est d'acquérir le travail déjà fait, faire une succursale, reprendre un modèle d'affaires ou copier la concurrence. Si on part de zéro, alors on restera longtemps à zéro car le travail de défricheur est très périlleux et ardu. Lorsqu'on a réussi à se sortir de la création d'entreprise, on fait face au marketing, à l'impôt et encore de la paperasse. Le marketing de bouche à bouche est long, celui dans les journaux rejoints qu'une partie de la population, les événements spéciaux encore moins. L'impôt nous attends toujours et constitue un choc, parfois fatal, pour ceux qui ne l'avait pas prévu. Si on veut grossir un peu, on est confronté au recrutement ou à l'embauche du personnel. On peut soit prendre son temps pour acquérir de bons talents ou avoir un roulement de personnel rapide et recommencer tout le temps. Après cette naissance difficile, l'entreprise est essoufflée et essaie de stabiliser la routine. S'en suit une période longue où l'entreprise fait toujours la même chose au même prix et avec le même service. Je pourrais appeler cette étape "période de maintenance" où le risque est bas tout comme l'innovation. On attends qu'une catastrophe arrive pour faire bouger les choses. Parfois, un petit laisser-aller entraîne une dégradation jusqu'à quelques choses de grave arrive. Bien attendu, l'être humain ne change pas beaucoup et aime la routine, alors il est normal ça se reflète dans l'organisation.

L'avancée techno?

Tout d'abord, la technologie n'est pas limitée aux gadgets électroniques et aux applications iPhone. Si on en parle si souvent dans les médias, c'est qu'il s'agit de fast-food pour les annonceurs, du contenu simple, court et facile à digérer, on en parle pendant 5 minutes et on passe à autre chose. Selon moi, la technologie qui devrait être présentée devrait être celle qui change nos habitudes et notre façon de penser. Celle avec laquelle on peut apprendre, acquérir des ressources, modifier, transformer pour nos besoins et utiliser pour développer quelques choses de plus grand. Si vous ne savez pas comment ça fonctionne, qu'est-ce que vous allez faire quand ça ne fonctionne pas? Mettre au vidange? Acheter quelques choses de nouveau? Une bonne technologie permet de résoudre un problème ou bâtir quelques choses de mieux. Pensez par exemple une télévision. La plus noble façon de l'utiliser est de l'utiliser comme un outil d'apprentissage. Tant qu'on peut voir le contenu et entendre le son, que la télé soit toute petite ou 55" à cristaux liquides, avec ou non un système de son à 1 ou 5 hauts-parleurs, le contenu reste le même, on apprend la même chose. Ici, la technologie est la télévision et non pas la grosseur ou la qualité de l'images. C'est le principe d'afficher un vidéo et de projeter un son qui est avantageux, le reste n'est que de la poudre aux yeux. Si vous voulez vraiment maîtriser cette technologie, vous n'avez pas le choix de vous familiariser avec la production des vidéos. Si vous êtes capables de produire le contenu et de voir le contenu, vous créer une boucle d'utilisation et c'est là qu'est le pouvoir de faire changer les choses. Si vous n'allez pas un peu plus loin, vous restez immobile dans votre salon en attendant le prochain reportage la semaine prochaine.

La boucle d'utilisation

Voilà un moyen de séparer les bonnes des mauvaises technologies. Il faut vérifier en tout temps la boucle d'utilisation, c'est à dire, est-ce qu'on peut réutiliser à l'infinie (ou presque) une technologie. Est-ce qu'on est passif ou actif face à cette technologie. Il faut coupler l'utilisation à la production. Vous lisez? commencer à écrire. Ensuite, vous pourrez vous relire. Vous consulter des sites Web? Créer des pages Web. Vous regarder la télévision, créer des vidéos. Vous écouter la musique, apprenez un instrument ou commencer à chanter. Vous mangez? Apprenez à jardiner vos légumes. Les plus importantes personnes dans une société ne sont pas ceux qui utilisent mais ceux qui produisent. Choisissez des technologies qui vous permettent de produire, récolter et ensuite partager.

Rapide ou lent?

Malgré toutes les technologies que j'utilise pour écrire ce texte, je suis limité à mon temps de réflexion dans mon cerveau. Je ne crois pas que je pourrais l'accélérer. Ce matin tout me semblait lent, j'en ai encore l'impression. J'ai produit un billet. Peu importe ce qu'on pouvait me donner comme technologie, je crois que j'aurais pu qu'en produire un seul. Tout ne va pas plus vite. Il faut être patient, il faut prendre le temps. Méfiez fous quand on vous parle de "vitesse" et de "rapidité". Même avec le meilleur gadget électronique, le printemps arrivera à la même date.

Galette de maïs

J'ai modifié la page «Galette de maïs».

Pain maison

J'ai modifié la page «Pain maison».

Sondage

J'ai modifié la page «Sondage».

Publicité

J'ai modifié la page «Publicité».

Journal Le Courant

J'ai modifié la page «Journal Le Courant».

Anti-pub

J'ai modifié la page «Anti-pub».

Géologie

J'ai modifié la page «Géologie».

Pour un instant

Prenez un instant pour regarder autour de vous. Changer ce qui vous déplaît et apprécier ce que vous avez.

Mont-Laurier

J'ai modifié la page «Mont-Laurier».

SONDAGE - PROFIL - 200$